• LA TRANSFORMATION ET CAPITAL HUMAIN
    Au cours de ces dernières années, Clemence a aidé un certain nombre de grandes entreprises à se transformer. Comment ?
    En utilisant les méthodes et outils classiques du conseil en management et en approchant les problématiques sous un angle différent.

QU’EST-CE QUE LA TRANSFORMATION ET CAPITAL HUMAIN ?

La transformation des organisations : que ce soit un changement rapide de culture d’entreprise ou qu’il s’agisse de créer un département, une fonction ou de réduire le nombre d’agences ou les effectifs, elle impacte les structures, les processus et les hommes.

En comprenant les enjeux présents aux différents niveaux de l’entreprise, en travaillant avec le Comité de direction et par ailleurs en intégrant les retours d’expérience du terrain, nous vous aidons à cadrer vos initiatives et favorisons le passage à l’action et l’adhésion.

Les transformations décidées au niveau stratégiques peuvent être complexe à mettre en œuvre opérationnellement et laisser des traces, pour vous aider pragmatiquement, nous sommes là.

Notre expertise

Nos savoir-faire en conseil en management et RH ainsi que la qualité de notre support à la communication de direction et au pilotage, nous permettent d’accompagner vos changements, du cadrage opérationnel de votre projet à sa mise en place.

EN QUOI Est-ce UTILE ?

Notre objectif est d’aider le Comité de direction à cadrer, décrire et communiquer ses enjeux et sa vision, de créer une communauté de pairs entre les directeurs et managers qui sont les véritables relais de la transformation et d’outiller la mise en place (kit de communication, méthodologie, reporting...)

Nous procédons par interviews individuelles et ateliers de co-développement pour partager les retours d’expériences et les bonnes pratiques et animons les séminaires nécessaires à chaque étapes.

Nous envisageons la transformation dans sa dimension stratégique mais aussi comme une étape de la carrière de chaque directeur et manager : une aventure humaine et professionnelle où il est crucial de déceler les points de souffrance et de partager les pépites du terrain pour réussir.

La démarche vise à éviter de générer le sentiment que « tout a déjà été pensé au niveau global », ne rien oublier et tenir compte de l’hétérogénéité et des retours du terrain.